Communications fédération nationale PEEP

Urgence solidaire / Campagne Les Gestes Barrières
Urgence solidaire / Campagne Les Gestes Barrières

La fédération PEEP soutient une initiative citoyenne utile et créative destinée aux enfants de maternelle et des premières classes d’élémentaire : des vidéos et affiches pour expliquer aux enfants les gestes barrières nécessaires dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.

Les Essentiels de la PEEP
Les Essentiels de la PEEP

Guides de rentrée

Loi Blanquer : LA PEEP précise au ministre les attentes des parents concernant les Etablissements publics des savoirs fondamentaux
Loi Blanquer : LA PEEP précise au ministre les attentes des parents concernant les Etablissements publics des savoirs fondamentaux

La loi sur l'Ecole de la confiance et la mise en place des Etablissements Publics des Savoirs Fondamentaux interroge la communauté éducative en faisant naitre des craintes sur les écoles primaires, leur rattachement aux collèges et un éloignement des familles.

Projet de loi Ecole de la confiance - Point PEEP - Mars 2019
Projet de loi Ecole de la confiance - Point PEEP - Mars 2019

Point d'étape des disposition prévues dans les textes de la loi pour l'Ecole de la Confiance, actuellement en plein procédure législative

Réforme du lycée : les enseignements de mathématiques posent toujours question
Réforme du lycée : les enseignements de mathématiques posent toujours question

Dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme du lycée, la Fédération des Parents d’Elèves de l’Enseignement Public (PEEP) a demandé à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de répondre à l’inquiétude des familles de lycéens et futurs lycéens sur la question de l’enseignement optionnel des « mathématiques complémentaires » en classe

Déclaration de la PEEP au Conseil Supérieur de l’Education 11 mars 2019
Déclaration de la PEEP au Conseil Supérieur de l’Education 11 mars 2019

Alors que l’examen du projet de loi pour l’école de la confiance vient de se terminer, nous souhaitons réagir sur deux points.

Tout d’abord, nous regrettons que les organisations représentatives n’aient pas été consultées sur la création d’établissements publics locaux d’enseignement des savoirs fondamentaux.